Jury

International competition jury

Julie Bertuccelli

Présidente du Jury

Julie Bertuccelli est une réalisatrice française née en 1968 à Boulogne-Billancourt. Titulaire d’une maîtrise de philosophie, elle collabore comme assistante-réalisatrice avec des réalisateurs comme Georges Lautner, Krzysztof Kieślowski, Bertrand Tavernier ou Christian de Chalonge tout en débutant en 1993 une carrière de réalisatrice documentaire. Son premier long-métrage de fiction, Depuis qu’Otar est parti (2003), remporte un vif succès international et de nombreuses distinctions dont le Grand Prix de la semaine de la critique au Festival de Cannes 2003 et le César de la meilleure première œuvre 2004. Depuis, ses longs métrages sont projetés et primés dans de nombreux festivals à travers le monde.

Dr. Elena Christodoulidou

Membre de l’Académie européenne du cinéma, Elena Christodoulidou est la présidente du Comité consultatif du cinéma du Ministère chypriote de l’Éducation et de la Culture. Elle représente l’île de Chypre à la Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée ainsi qu’à l’EFAD (European Federation of Audiovisual Directorates). Elle représente également son pays au sein du groupe « Audiovisuel » du Conseil de l’Union européene. Elle a organisé une série de programmes et d’ateliers sur l’écriture de scénarios et la production de films. Elle a été également membre de plusieurs jurys de festivals internationaux de cinéma.

Tamara Tatishvili Tamara Tatishvili

Tamara Tatishvili allie à la fois une expérience solide en stratégie internationale de financement et de promotion et une forte passion pour la découverte de talents et la programmation. Durant plusieurs années, elle a rempli la fonction de directrice au Georgian National Film Center. Elle est la co-fondatrice et la directrice générale de l’IndependentFilmmakers’ Association – South Caucasus (IFA-SC). La spécialiste du cinéma a également travaillé pour l’initiative internationale de formation SOFA (School of Film Advancement). Depuis 2020, Tamara Tatishvili dirige MEDICI – The Film Funding Journey, ateliers destinés aux financements publics. Elle est chargée de la stratégie du Women’s Audiovisual Network. En 2012, Tamara Tatishvili a reçu le titre honorifique français de Chevalier des Arts et des Lettres.

Antonio Vigilante Antonio Vigilante

Antonio Vigilante est Senior Adviser au Festival Millenium. Il travaille pour le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) depuis 1981 et a été représentant des Nations Unies (ONU) en Bolivie, Bulgarie, Égypte et au Libéria. Il a également servi l’ONU en Éthiopie, à la Barbade, au Honduras et à New York. Il a été directeur du bureau de l’ONU et du PNUD à Bruxelles de 2006 à 2014.

Artur VardikyanArtur Vardikyan

Né en 1992 à Erevan, en Arménie, Artur Vardikyan est le directeur de la programmation du Festival international du film documentaire d’Ujan, depuis 2015. En 2016, il a cofondé l’ONG Filmadaran Film Culture Development, qui met en œuvre le festival et d’autres projets culturels internationaux en Arménie dans le but de promouvoir le développement et la diffusion du cinéma en Arménie. Depuis 2010, il est membre de l’Association arménienne des critiques de cinéma et des journalistes de cinéma (AAFCCJ) et membre de la FIPRESCI, depuis 2016. Depuis 2013, il est le co-rédacteur et le coordinateur du journal quotidien du Festival international du film d’Erevan Golden Apricot.

Jury of the Belgian Critique and the SCAM

Eric Van Cutsem

Tombé tout petit dans la marmite du cinéma, Eric Van Cutsem, biologiste moléculaire passé par la case d’une formation en littérature française option écriture de cinéma, sévit dans les milieux journalistiques depuis presque trente ans. Entre des collaborations à la revue française L’Ecran Fantastique, à la revue ARGH du Festival du Fantastique de Bruxelles dans les années 90, au magazine Femmes d’Aujourd’hui et au webzine Cinopsis, sa passion pour le cinéma et la défense d’un bon cinéma de genre ne se sont jamais démenties.

Louis Danvers

Né à Ixelles, étudiant en droit à l’ULB, choisit le pseudonyme Louis Danvers (un hommage à Peter Sellers) pour entamer une trajectoire de critique cinématographique free lance. Visions, puis Le Vif, Le Vif/L’Express et Télépro, accueilleront ses textes, la RTBF ses chroniques radiophoniques et télévisuelles Les Cahiers du Cinéma et Yellow Now ses livres, Cinélibre puis Cinéart ses documentaires sur des réalisateurs. Parallèlement, et depuis la fin des années 1970, vit -sous son vrai nom Michel Sordinia – des aventures musicales avec son groupe post-punk The Names.

Juliette Goudot

Née à Paris en 1978, Juliette Goudot est une journaliste et critique de cinéma française basée à Bruxelles.
Après avoir enseigné l’Histoire et la géographie en secondaire, elle travaille pour la chaîne Histoire en France puis collabore à différents médias culturels belges en radio, télévision et presse écrite, principalement les magazines Moustique (hebdomadaire) et GAEL (mensuel) dont elle coordonne les pages cinéma. Sur la chaîne de radio La Première (RTBF, émission Entrez sans frapper) elle a créé la série des H.E.R.O.Ï.N.E.S, une chronique hebdomadaire (2016-2019) qui décrypte les héroïnes contemporaines (fictives ou réelles, d’Angela Davis à La Joconde) puis la série de chroniques MAUVAIS GENRE qui décrypte l’actualité culturelle au prisme des études de genre.

Elle est l’auteure d’un premier roman (La Traversée de Tanger, publié aux éditions Aden, 2014), la réalisatrice d’un documentaire (Un pilote dans l’Histoire, Jacques de Saint Phalle au Normandie-Niémen, 52’, 2010) et collabore à des scénarios (La Peur, de Damien Odoul, Prix Jean Vigo 2015 ; Les Intranquilles de Joachim Lafosse, Compétition officielle Festival de Cannes 2021).
Elle modère régulièrement des débats autour du cinéma à Bruxelles pour Bozar ou la Cinematek et est affilée à l’UPCB — Union de la presse cinématographique belge.

Back to top