Tout va bien ! le cinéma de Jan Bucquoy

Synopsis

Des plages bordant le camping Cosmos, au café Dolle Mol, en passant par la baraque à frites de la biennale de Shanghai et le Musée du slip, Tout va bien ! est un voyage au cœur de l’œuvre de Bucquoy. Frontières entre réalité et fiction y sont brouillées. Temporalités, médiums, et personnages s’y bousculent avec au centre, Marie, la fille de l’artiste. 

Tout va bien ! vous emmène dans un tourbillon d’art et d’aventures, jusqu’au bord du précipice de La Dernière tentation des Belges, le nouveau film de Bucquoy sur le tournage duquel Stefan Thibeau et son équipe s’invitent, inscrivant ainsi un film au sein d’un autre film. Un film sur un film en train de se faire. 

 

Biographie

Dès dix ans, Stefan Thibeau réalise ses premiers films avec des copains de classe. L’envie juvénile de rivaliser avec les productions hollywoodiennes se transforme très vite en découvrant ses maîtres de cinéma : Jan Bucquoy, John Cassavetes, Jean-Pierre Mocky et Jean-Luc Godard. Après avoir réalisé deux longs — métrages (« Un homme qui te ressemble » en 2008 et « Simples Images » en 2010), il s’oriente vers le documentaire. Commence alors son travail avec le comédien Jean-Claude Derudder. Cinq films résulteront de cette collaboration fructueuse. En 2011, sa rencontre avec André Debaar donne un film biographique sur ce grand comédien et il consacre en 2018 un film à l’écrivain Marcel Moreau, « Marcel Moreau : se dépasser pour s’atteindre ». L’écran et la scène étant indissociables, il met également en scène un spectacle autour de l’œuvre de Moreau : « Buvonzuncoup ». Stefan Thibeau est aussi comédien et metteur en scène au sein de l’ASBL La Roulotte Théâtrale qu’il co-dirige. Il met en chantier des créations comme « La sonate de Vinteuil », un spectacle musical autour de l’œuvre de Marcel Proust et « Si nos rêves étaient filmés », création théâtrale autour du surréaliste Achille Chavée.

Back to top